Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bicycle

  • "Melancholy is incompatible with bicycling." - James E. Starrs

    bicycle-bike-girl-grass-nature-Favim.com-139953.jpg
    Une journée sans pluie. Miracle ! What a day !

    Il y a deux jours, le soleil a enfin daigné pointer le bout de son nez.
    Sachant pertinemment que celui-ci ne nous rendrait visite que l'histoire de quelques heures, ni une, ni deux, j'ai endossé le sac à dos, muni d'appareils photos puis est montée sur le vélo, direction l'exploration de la cambrousse.
    Assise sur la scelle du vélo, guidon en main, je me laisse aller par la playlist qui passe dans les oreilles.
    Au bout d'une quinzaine de minutes, je me retrouve dans un tout petit village, non loin à côté de chez moi. Devant mes yeux se dresse une allée/route bordée d'immenses arbres. Peu à peu, je m'engouffre dans cette direction. La fraîcheur des arbres vient frôler mes bras et caresser mes joues. Sentiment de légèreté et de liberté.
    Le temps d'une chanson, je me retrouve sur une autre route, traverse une deuxième allée d'arbres, et atterris sur une petite route de campagne.
    Sur ma gauche, se trouve une charmante fermette où quelques vaches broutent l'herbe près de ce qui ressemble le plus à un pommier. Et sur ma droite se trouvent des champs à perte de vue.
    Juste derrière ces clôtures, un étroit chemin longe ces terrains. Des familles s'y engagent. Je décide de faire de même.

    Face au soleil, cheveux au vent, je me mets à fredonner sur Angus & Julia Stone, telle une héroïne sortie tout droit d'un film à l'eau de rose. Et vlan ! Manquait plus que la petite bête dans l’œil. Bah oui, sinon c'était pas drôle.
    Quelques mètres plus loin, je descends de mon vélo, et le pose contre un muret.
    Appareil photo en main, je commence à photographier le paysage, des scènes où il faut capter l'instant présent comme on dit. Je dois l'avouer, ça faisait de longs mois que je n'avais pas pris le temps de me remettre à la photo, et ça m'avait bien manqué.
    Voyant le temps filer, je reprends le chemin du retour à bord de mon vélo, zigzaguant de gauche à droite, en chantonnant en parfaite harmonie avec Aretha Franklin au rythme des « Wouh-ouh » du morceau « The House That Jack Built ».
    À l'horizon, la silhouette d'un homme en train de faire son jogging se dessine. Nous rapprochant un peu plus l'un de l'autre, nos regards finissent par se croiser, le tout servi par un énorme bonjour tout sourire et ravageur de ce charmant garçon. Pas de doute, la campagne réserve parfois bel et bien de jolies surprises !
    Il ne m'en aura pas fallu plus pour repartir à la maison le sourire aux lèvres, avec cette sensation que finalement, les petits plaisirs de la vie sont parfois essentiels pour se sentir bien, et nous permettent d'oublier ou de mettre de côté les tracas du quotidien et aident à redonner un sacré coup de peps pour les jours à venir.

    peewee-herman-bike-for-sale.gif


    Bande son: Aretha Franklin - "The House That Jack Built".



     (Oui, la bande son est nouvelle dans les articles ;))